Citroën invite Pascale Mechaâlani à  Tunis

Tunis, le 17 mars 2007 : La société Aures, représentant en Tunisie de la marque Citroën, a inauguré vendredi 16 mars son nouveau Show Room à  Tunis.
La cérémonie, présidée par M. Mohamed Loukil, président du groupe éponyme, a été marquée par la présence de M. Serge Degallaix, ambassadeur de France en Tunisie et M. Frédéric Banzet, directeur des affaires internationales de Citroën.
Le nouveau Show Room de Citroën se situe sur les Berges du Lac et couvre une superficie de 2000 m2 dont 1200 m2 dédiés au hall d’exposition. Ce Show Room sera très prochainement doté d’un restaurant-bistro convivial pour accueillir les clients Citroën.
De même qu’un petit musée à  ciel ouvert sera créé sur le site. Déjà , trois véhicules Citroën d’époque y sont exposés.
M. Mohamed Loukil a insisté sur l’engagement de Citroën Tunisie à  offrir le meilleur service qui soit à  sa clientèle.
De son côté, M. Frédéric Banzet a confirmé que le nouveau Show Room constitue la nouvelle image de Citroën en Tunisie, ajoutant que la marque offre une très large gamme de véhicules, allant de la petite citadine C1 à  la voiture de très grand luxe, la C6.
M. Bassem Loukil, directeur général du groupe, a souligné la volonté de la marque d’être présente dans toutes les régions de Tunisie et a annoncé l’inauguration prochaine de nouveaux Show Rooms à  Hammam Sousse puis à  Gafsa après celui de Sfax.
Sur le marché tunisien, la Citroën Grand Picasso 1.8 i 16 V est la principale nouveauté chez Aures.

Pascale Mechaâlani pour l’inauguration
Pour l’inauguration de ses locaux, le Groupe Loukil a convié la star libanaise Pascale Mechaâlani qui a chanté en exclusivité pour les invités de Citroën Tunisie.
Avant cela et lors d’une rencontre avec la presse, Pascale Mechaâlani a annoncé que le public pourra la voir sur scène cet été en Tunisie. A noter par ailleurs que la Citroën XSARA WRC, triple championne du monde des Rallyes et triple championne du monde des conducteurs avec le pilote Français Sébastien Loeb a été exposée à  Tunis à  l’occasion de l’inauguration.

Harry Choo Choo Romero annonce le printemps de la House à  Tunis

Tunis, le 6 mars 2007 : Le DJ new yorkais Harry Choo Choo Romero, membre du fameux label House Subliminal, sera samedi 10 mars au Maxximum Gammarth à  l’invitation de l’agence d’événementiels Sensation Events en collaboration avec Just BE.
Considéré comme l’une des références mondiales en matière de House Music, Harry Romero retrouvera un public tunisien qu’il connaît bien puisqu’il a déjà  eu l’occasion de se produire devant lui à  maintes reprises avec toujours beaucoup de succès. Ce succès s’explique par le fait que le choix musical du DJ et sa technique répondent parfaitement à  l’attente des nightclubbers tunisiens.
Harry est né dans une famille d’artistes. Sa mère poussait la chansonnette sur des rythmes latinos de Merengue et de Cumbia tandis que son père était ténor d’opéra.
L’une des sources d’inspiration de Choo Choo fut le groupe Run DMC qui eut un impact important sur le mouvement Latino-Freestyle des années 80. Dans son New Jersey natal, il fait une brillante carrière en tant que DJ. A partir de là , il est pris sous la tutelle du label Wing Of Millenium Music. Son premier disque s’intitule “Urban Turban”, un morceau House/Groove mêlé à  des sonorités arabes. On lui commande ensuite « Sea Of Passion », un titre sur lequel il intègrera plus encore des sonorités latino.
Ses productions sont innombrables sous plusieurs labels : Emotive, Sex Mania, Power Music et Grossip Records.
L’une de ses réussites les plus marquantes est une collaboration avec Robert Clivilles « Il Futuro », un morceau House avec une voix italienne. « Je suis un gars qui change de son d’un disque à  l’autre ». Ainsi se définit Harry Choo Choo Romero. DJ mais aussi producteur de talent, il affirme vouloir toujours combiner « les senteurs éclectiques et apporter de nouveaux concepts en studio ».
Avec Erick Morillo et Jose Nunez (lequel était en Tunisie en février 2007) ses compères, ils joignent leurs forces pour se retrouver chez Subliminal Records pour produire de la Dance Music de très haute qualité qui a abouti aux énormes succès planétaires qui ont fait de lui une valeur incontournable du djing international. La soirée au Maxximum s’annonce riche en émotions.

Jose Nunez en Tunisie le 17 février : une soirée De la « bombe » pour « blonde »

Le DJ américain Jose Nunez, membre du fameux label Subliminal, axé sur la scène musicale House, se produira en Tunisie ce samedi 17 février 2007 à  l’hôtel Carthage Thalasso Gammarth à  partir de 22h.
La venue de Jose Nunez s’inscrit dans le cadre des disco-concerts mensuels Club FG organisés à  l’initiative de l’agence d’événementiels Sensation Events en collaboration avec Just Be et les radios française FG et tunisienne Mosaïque FM.
Le concept, initié au mois de décembre 2006, consiste à  organiser des spectacles à  mi-chemin entre le concert musical traditionnel et l’ambiance de la discothèque.
Face à  la scène où se produisent les DJ, de grandes pistes de danses sont aménagées tandis qu’en retrait, des places assises sont mises à  la disposition de ceux qui préfèrent être plus confortablement installés.
En matière de décoration et d’animation, les disco-concerts de Sensation Events déploient d’importants moyens techniques afin de faire de ces événements des shows grandioses à  la hauteur de la notoriété des DJ invités.

Qui est Jose Nunez ?
DJ/producteur, Jose Nunez est né dans une famille de musiciens. Il a été fortement influencé par des airs latino-jazz que l’on retrouve dans ses compositions aujourd’hui.
Nunez a à  son actif un nombre important de productions qui démontre sa créativité sans bornes. Son premier grand succès fut « Hold On » où il était accompagné de la vocaliste Octavia. Ce morceau catapulta Nunez vers une autre dimension, celle du label Subliminal. Alors que « Hold On » était encore chaud, il enchaîna sur « In My life » avec la même choriste.
Natif du New Jersey, Jose Nunez a démarré en tant que DJ dans les clubs et les bars locaux. Le vrai tournant de sa carrière, c’est sa rencontre avec Erick Morillo, lequel est devenu depuis un ami de longue date et son partenaire dans les affaires.
Entre 1995 et 1997, Nunez s’active dans la production en plus de sa collaboration avec Morillo. Son premier projet solo totalement original s’intitule Millenium Volume 1 et paraît sous le label Cutting Records. Le morceau « Everybody Reach » marchera particulièrement bien. Le grand tournant de sa carrière intervient avec son projet « U-High / Feel It » qui lui permet d’intégrer ses racines latines dans la musique notamment dans sa production intitulée « Aqua » qui comprend beaucoup de percussions latines.
Le cercle de collaborateurs s’élargit quand Jose Nunez et Erick Morillo font équipe avec un certain Harry Choo Choo Romero avec lequel ils forment « The Constipated Monkey’s » (les singes constipés). Ils réussissent à  produire nombre de morceaux qui deviendront des tubes. Ces dernières années et sous le label Subliminal, Jose Nunez signe un remix pour Astrotrax intitulé « Energy », ou encore le remix destiné au marché américain de « Life » de Bob Sinclar. Nunez a réalisé aussi plusieurs grandes productions pour les clubs avec ses deux compères. Avec Harry Romero notamment, ils ont également mixé deux compilations phares « Subliminal Pacha ».

Les autres rendez-vous à  venir
Sensation Events ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu’après Jose Nunez, les prochains disco-concerts verront la participation de Harry Choo Choo Romero le 10 mars 2007 puis, le 30 mars, celle du Hollandais Sander Kleinenberg pour des shows qui s’annoncent époustouflants.

Pete Tong : un set mémorable en Tunisie

Annoncé à  grands renforts médiatiques, le DJ britannique Pete Tong a tenu toutes ses promesses. Attendu de pied ferme par son public tunisien, il s’est produit samedi 13 janvier dernier à  l’hôtel Carthage Thalasso à  Gammarth face à  une foule en délire.
Selon les estimations, le nombre de personnes ayant fait le déplacement ce soir-là  était d’environ 1200 spectateurs. Il faut dire aussi que les organisateurs de la manifestation n’en étaient pas à  leur coup d’essai : l’agence d’événementiels Sensation Events, en collaboration avec radio FG à  Paris et Mosaïque FM à  Tunis, sont bien partis pour faire de leur concept « disco-concert » un véritable must des nuits tunisiennes.
Après Sandy Rivera en décembre dernier, l’équipe d’Akram Bouaouina, Sami Azaïz, Ali Hannachi, Hédi Hamdi et Sandra Annabi a de nouveau fait très fort, tant en matière de programmation qu’en matière d’organisation. Une soirée de très haute facture qui a le privilège de faire cohabiter différents publics dans différents espaces mais en parfaite communion avec un DJ pour présider à  la fête.
Pete Tong, réputé sur la scène anglaise, n’en est pas moins un DJ d’envergure internationale puisqu’il a également un résidence au Pacha, l’un des plus fameuses, sinon la plus fameuse boîte d’Ibiza aux Baléares. A Tunis, le Londonien a joué un son à  consonnance House et Tech House jusqu’au bout de la nuit.
Le disco-concert selon Sensation Events continue de plus belle puisque chaque mois un DJ d’envergure internationale sera convié. Le 13 février prochain, ce sera au tour de Jose Nunez de jouer derrière les platines de l’hôtel Carthage Thalasso. Le 10 mars, on annonce Harry Choo Choo Romero et le 30 mars Sander Kleinenberg.

Pete Tong en Tunisie samedi prochain

Le DJ britannique Pete Tong, résident du « Ministry of Sound », la plus grande boîte de Londres, sera en Tunisie le week-end prochain. Pete Tong se produira en effet à  l’hôtel Carthage Palace à  Gammarth samedi 13 janvier 2007 à  l’occasion du second disco-concert organisé à  l’initiative le l’agence d’événementiels Sensations Events en partenariat avec la radio parisienne Radio FG et la tunisoise Mosaïque FM.
En collaboration avec la représentation de l’Office national du tourisme tunisien à  Paris, Radio FG organise tout au long de cette semaine des concours destinés à  faire gagner à  ses auditeurs des séjours en Tunisie comprenant billet d’avion, hôtel et accès à  la manifestation.
Le concept du disco-concert repose sur une fusion entre le concert musical traditionnel et l’aménagement d’une discothèque.
Devenus stars internationales -adulées des foules pour certains grands noms- les DJ ne sont plus confinés dans de petits espaces reclus au fonds des discothèques mais se produisent désormais bien en évidence sur de vastes scènes face auxquelles sont aménagées des pistes de danse. Ce qui permet de nouer un lien de proximité très fort entre l’artiste et son public.
Pete Tong est un méga DJ de la place londonienne. Aux côtés de sa résidence au « Ministry of Sound », il est mondialement connu pour ses soirées intitulées « Pure Pacha » qu’il anime au Pacha d’Ibiza, discothèque considérée par beaucoup comme la meilleure au monde. L’artiste présente également « The Essential Selection » sur BBC Radio 1, une émission de trois heures au cours de laquelle il joue les dernières nouveautés de la dance Music internationale. Pete Tong a également produit plusieurs compilations musicales dédiées à  la House Music aux côtés de Boy Georges, la star pop des années 80 avec le groupe Culture Club.
Pour la suite des événements de ce début d’année 2007, on peut d’ores et déjà  annoncer en exclusivité la venue en Tunisie le 10 février des deux DJ Jose Nunez et Harry Choo Choo Romero dans un seul et même espace pour un set back to back qui s’annonce mémorable.
A noter aussi d’ores et déjà  la venue par la suite de Sander Kleinenberg le 30 mars, de Paul Oakenfold en avril et celle d’Eric Morillo le 25 mai.

Sandy Rivera a enflammé le public tunisien

Le DJ New Yorkais Sandy Rivera s’est produit dans la soirée du 22 décembre 2006 à  Gammarth pour le premier disco-concert organisé en Tunisie à  l’initiative de l’agence d’événementiels Sensation Events sous l’égide des radios française Radio FG et tunisienne Mosaïque FM.
Plus de 1300 personnes ont assisté à  ce spectacle alliant le concert musical à  la discothèque. L’artiste New Yorkais a en effet joué sur une immense scène face à  un public endiablé. En première ligne, une piste de danse pour 800 personnes tandis qu’en retrait, tables et sièges avaient été mis à  la disposition de ceux qui préféraient être plus confortablement installés.
Dès les premières notes jouées, Sandy Rivera a enflammé la foule par une musique à  connotation House/Underground/Soulful qui n’a absolument laissé quiconque indifférent. Appuyée par un show de lumières et laser de la dernière génération, le spectacle s’est poursuivi jusqu’au bout de la nuit dans une ambiance bon enfant et très festive.
A la sortie, nous avons interrogé quelques nightclubbers ayant tenu à  rester jusqu’à  la toute fin du spectacle. Yanis, 21 ans, étudiant au Campus, venu avec deux ami(e)s, nous a déclaré : « ce DJ nous a provoqués par un jeu de sonorités diverses, des arrêts impromptus pour repartir ensuite sur une rythmique endiablée. Et puis la piste de danse était très vaste et nous avons été à  l’aise toute la soirée sans se marcher sur les pieds les uns les autres ».
Un peu plus tard, c’est un groupe de jeunes demoiselles qui quitte les lieux, elles aussi totalement conquises. Meriem, 25 ans et « chef de groupe », nous révèle qu’elles sont cousines toutes les quatre et qu’elles ont pu sortir assister à  ce disco-concert parce qu’il coïncidait avec les vacances scolaires. « On en redemande encore pour les prochaines vacances, c’est une bouffée oxygène et une magnifique occasion de défoulement avant de reprendre la révision. Le son était de très bonne qualité et la lumière laser sublime. Nous étions juste en face de la scène ».
Et dans la foule aussi, nous rencontrons ensemble deux spécialistes de la musique, un animateur actuel de Mosaïque FM et un ancien animateur de RTCI. Le premier nous révèle qu’il a interviewé quelques heures auparavant Sandy Rivera, que c’est une personnage absolument très sympathique, très accessible et très modeste malgré son statut de superstar de l’autre côté de l’Atlantique. Le second attire notre attention sur un détail pertinent : « Quand il joue, Sandy Rivera n’est pas figé, il provoque son public, le titille et surtout, il le regarde, analyse sa réaction face à  tel ou tel morceau et adapte sa programmation en conséquence. C’est donc la preuve qu’il n’arrive pas avec une programmation figée mais qu’il sait s’adapter aux goûts du pays où il se produit ».
Le Londonien Pete Tong attendu à  Gammarth
Face au succès rencontré par ce concept et cette première édition du disco-concert, Sensation Events va rendre cet événement mensuel puisque déjà , le samedi 13 janvier 2007, c’est le DJ britannique Pete Tong qui se produira en Tunisie. L’événement aura lieu au Carthage Palace à  Gammarth. Pete Tong est un méga DJ de la place londonienne. Il est mondialement connu pour ses soirées intitulées « Pure Pacha » qu’il anime au Pacha d’Ibiza, discothèque considérée par beaucoup comme la meilleure au monde. L’artiste présente également « The Essential Selection » sur BBC Radio 1, une émission de trois heures au cours de laquelle il joue les dernières nouveautés de la dance music internationale.
Le public tunisien pourra donc le voir en chair et en os pour un spectacle unique qui promet d’être mémorable.
Quant à  la suite des événements de l’année 2007, on peut d’ores et déjà  annoncer en exclusivité la venue en Tunisie d’Herman Cattaneo en février, Sander Kleinenberg le 30 mars, Paul Oakenfold en avril et Eric Morillo le 25 mai.

Lancement officiel de la Mazda BT 50 en Tunisie

Tunis, le 22 décembre 2006 : La société Economic Autos, filiale du groupe Loukil et concessionnaire exclusif en Tunisie du constructeur automobile japonais MAZDA, vient de lancer la commercialisation d’un tout nouveau véhicule, le pickup Zoom-Zoom MAZDA BT 50 4 WD de la nouvelle génération.
Le lancement officiel s’est déroulé le 22 décembre 2006 à  l’Acropolium de Carthage au cours d’une cérémonie grandiose qui a réuni un nombre important de personnalités de divers horizons et des fidèles clients de la marque.
Particularité : Economic Autos a associé des étudiants de l’Ecole des Arts et de la Décoration d’El Omrane au lancement du MAZDA BT 50. Pour cette première tunisienne, le concessionnaire a en effet lancé un concours auprès de ces étudiants pour qu’ils créent un visuel basé sur le pickup MAZDA BT 50 en donnant libre cours à  leur imagination et à  leur sens créatif. Douze oeuvres ont été retenues et ont été exposées au cours de la cérémonie de lancement. Trois tableaux ont été primés au final.
Design sophistiqué, contours sportifs, style athlétique, sécurité optimale, raffinement et confort de l’habitacle, le MAZDA BT 50 apporte une nouvelle dimension dans le plaisir de conduire.
Cette camionnette va sans aucun doute trouver sa place sur le marché tunisien grâce à  la multitude d’équipements qui la composent, à  son moteur performant, puissant et économe et sa suspension très efficace.
La diversité de ses applications ainsi que ses excellentes caractéristiques de charge feront très vite du MAZDA BT 50 le véhicule préféré de nombreux professionnels.
Trois variantes du MAZDA BT 50 seront commercialisées sur le marché tunisien :
-Le modèle Regular (cabine simple, 2 portes) ;
-Le modèle Double Mid (cabine double, 4 portes) à  usage professionnel ;
-Le modèle Double Hi (cabine double, 4 portes) de gamme supérieure.
Ces trois variantes sont disponibles immédiatement.

Naissance du premier opérateur e-tourisme en Tunisie

Tunis, le 14 décembre 2006 : Une nouvelle enseigne touristique vient de voir le jour en Tunisie sous le nom de : Splendid Tour. Il s’agit d’une agence de voyages résultant du rapprochement de trois acteurs économiques de la place :
-Jalel Bouricha, figure connue du monde du tourisme tunisien
-Tarek Lassadi, pionnier du e-tourisme et fondateur du groupe Cyber Tour & Travel
-Le groupe Tuninvest, premier gestionnaire de fonds d’investissements en Tunisie avec 170 millions $ gérés en Tunisie, au Maghreb et en Afrique subsaharienne.
Dotée d’un capital d’un million de dinars, Splendid Tour S.A opèrera dans le e-tourisme avec l’ambition de jouer un rôle clé dans le tourisme réceptif en Tunisie d’abord, au Maroc et en Algérie ensuite.
Bâtie autour d’une agence de voyages réceptive traditionnelle, Splendid Tour se positionnera sur plusieurs marchés cibles en se basant sur une plateforme Web unique qui mettra à  la disposition des opérateurs une base de données de produits touristiques (hôtels, séjours, transferts, excursions, transferts..) avec contingents, tarifs, dates etc. en temps réel.
Cette plateforme permettra à  la fois aux professionnels du tourisme et au public de s’enquérir des offres, des disponibilités, des tarifs etc. en temps réel grâce aux 4 marques :
-www.traveltodo.com : agence de voyages sur Internet
-www.e-receptif.com : plate forme destinée aux professionnels pour la vente en gros
-www.vivatunisia.com : portail grand-public destiné à  la clientèle étrangère
-www.cyberdmc.com : site professionnel destiné aux organisateurs de séjours type incentives.
Pilotée par Tarek Lassadi, Splendid Tour entend saisir l’ensemble des opportunités offertes pour devenir un opérateur majeur du tourisme réceptif dans la région du Maghreb.
Au niveau national, Splendid Tour renforcera sa position en matière d’outgoing pour la clientèle tunisienne avec dès 2007, une production de qualité et enrichie.

Le produit « DJ » pour la promotion du tourisme

Tunis, le 13 décembre 2006 : A l’occasion de la venue en Tunisie le 22 décembre 2006 du célèbre DJ (disc-jockey) New Yorkais Sandy Rivera pour un spectacle unique basé sur le concept du disco-concert, la station française Radio FG s’apprête à  organiser sur ses antennes du 15 au 20 décembre plusieurs concours (avec le soutien de l’ONTT) destinés à  faire gagner à  ses auditeurs des séjours en Tunisie incluant billet d’avion, hébergement et accès à  la manifestation.
Cet artiste, d’origine Porto-Ricaine, fait partie de ce cercle de DJ d’envergure internationale devenus des stars du show business à  part entière et qui sont capables de drainer des milliers de personnes à  leurs spectacles.
C’est l’hôtel Carthage Palace à  Gammarth qui abritera ce show tout à  fait exceptionnel auquel aura droit le public tunisien.
Le disco-concert, actuellement très en vogue en Europe et aux Etats-Unis, mêle à  la fois le concert musical grand-public et le concept classique de la discothèque.
A Tunis, Sandy Rivera donnera un show exceptionnel et unique allant de l’Underground à  la Soulful en passant par la Dark House.
Le lendemain, il se produira à  Istanbul et le 31 décembre, il sera l’artiste d’honneur de la soirée Club Yalta New Year Party à  Sofia en Bulgarie.
Ce nouveau concept de disco-concert a été introduit par la société d’événementiels tunisienne Sensation Events en partenariat avec la station radio française Radio FG qui inclut l’événement dans son calendrier international « Club FG Tour » ainsi qu’avec la radio tunisienne Mosaïque FM qui sera partenaire à  part entière de l’événement.
En 2007, la manifestation deviendra mensuelle puisque déjà  le 13 janvier 2007, le légendaire Pete Tong, l’un des plus grands DJ londoniens, réputé pour être l’un des DJ résidents du Pacha à  Ibiza (considérée comme la discothèque numéro 1 dans le monde) vient de confirmer sa venue à  Tunis pour un disco-concert, toujours à  l’hôtel Carthage Palace.
Pete Tong est également connu pour avoir collaboré avec la star britannique des années 80, Boy Georges, sur une compilation musicale du Ministry of Sound, la boîte londonienne la plus huppée.
Pour le tourisme, cette tendance très prononcée doit être interprétée comme une percée d’une niche nouvelle dont le potentiel est énorme sur les marchés émetteurs de touristes vers la Tunisie.
Il est par conséquent possible d’envisager désormais l’intégration du produit « Nightclubbing in Tunisia » dans la production des tour-operators européens contribuant ainsi à  une diversification plus prononcée de l’offre touristique tunisienne et à  une maximisation de la rentabilité du secteur.