Huawei: un accord de partenariat stratégique avec le ministère des T.E.C.E.N.

La société Huawei, fournisseur mondial de solutions dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, vient de signer à Hammamet un accord avec le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique visant à dynamiser la mise en œuvre du programme « Tunisie Digital 2020 ».

L’accord a été signé entre M. (Saeed) Xia Guohuan, directeur général de Huawei Tunisie, et M. Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique, en présence de SE l’ambassadeur de Chine en Tunisie, Mme BIAN Yanhua, ainsi que celle du président régional de Huawei pour l’Afrique du Nord.

agence_pub_tunis

Les deux parties ont exprimé leur intérêt à travailler ensemble en établissant un partenariat stratégique dans le domaine des TIC pour améliorer conjointement le développement des infrastructures TIC, renforcer les capacités et les connaissances en la matière et partager le savoir-faire afin de réduire efficacement et rapidement la fracture numérique en soutien à une croissance durable.

“Les TIC constituent la force fondamentale de l’économie numérique. Huawei est l’un des acteurs privés majeurs du secteur de la transformation numérique. Celle-ci représente une question clé qui va au-delà du secteur privé. Pour toutes les parties, c’est aussi un défi de taille d’autant que nous sommes à la croisée des chemins alors qu’il existe actuellement de nombreuses technologies face à nous telles que le Cloud, l’IOT ou encore le Big Data. Il existe des besoins de collaboration étroite entre les secteurs gouvernementaux et les organisations internationales, y compris l’ITU, l’Union africaine, la communauté arabe, Huawei et les invités en présence aujourd’hui “, a commenté le ministre lors de l’événement.

agence_RP_tunis

De son côté, le directeur général de Huawei en Tunisie a rappelé que la société chinoise dispose d’un “site hub remarquable dans le pays grâce à la fois à la politique TIC et à l’écosystème stratégique et dynamique qui font le bonheur de Huawei à tous les niveaux.”

La signature de cet accord a eu lieu à l’occasion du Tunisia Broader Way 2017, un forum organisé à Hammamet conjointement par l’ITU, le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique et Huawei ayant réuni les parties prenantes et les décideurs du secteur des TIC.

Sur le marché tunisien, le rôle de Huawei peut être lié à celui d’un catalyseur facilitant la numérisation. Dans un environnement où la transformation digitale est devenue une priorité, Huawei est constamment dédié à l’infrastructure de base pour une meilleure connectivité, mais contribue également à la tendance actuelle vers les villes intelligentes. “C’est une immersion dans l’avenir que nous proposons en Tunisie à travers la stratégie déployée par le pays dans sa vision de la numérisation d’ici 2020”, a déclaré le président régional du Huawei Enterprise Group.

De plus, dans ce même accord, Huawei a renouvelé son programme cette année pour la collaboration pour soutenir les talents TIC locaux à travers le programme «Tunisian Seeds For The Future».

A propos de Huawei

Huawei est, depuis 1987, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). En s’appuyant sur une exploitation responsable, une innovation permanente et une collaboration ouverte, le groupe a élaboré une offre TIC concurrentielle de solutions de bout en bout pour les réseaux de télécommunications et d’entreprise, les terminaux et le Cloud Computing. Ses solutions, ses produits et ses services TIC, utilisés dans plus de 170 pays et régions, sont au service de plus d’un tiers de la population mondiale. Comptant plus de 170 000 salariés, Huawei s’engage à promouvoir la future société de l’information et à bâtir un monde mieux connecté.

Mercedes-Benz confie à Markédia son opération PR de Sousse

A l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle agence Mercedes Benz Trucks, la société Le Moteur, concessionnaire officiel Mercedes Benz en Tunisie, a confié la médiatisation de l’événement à l’agence Markédia. Celui-ci s’est déroulé à Sousse et a été couvert par toute la presse automobile tunisienne.

Cliquer sur le média de votre choix pour lire quelques-unes des retombées dans la presse tunisienne: BusinessNews Sayarti Automobile.tn Webmanagercenter IlBoursa Tuniscope Réalités L’Economiste Maghrébin Arabesque

PR_tunis

agence-RP_tunis

Mercedes-Benz : nouvelle implantation à Sousse pour les V.I

Sousse, le 16 novembre 2017 – Le Moteur, concessionnaire officiel en Tunisie de Mercedes-Benz, a inauguré hier à Sousse une nouvelle agence spécialisée dans la commercialisation et les services après-vente des véhicules industriels de la marque, Mercedes-Benz Trucks.

Implanté sur un axe stratégique sur la route de la Ceinture à Akouda, le nouvel espace couvre une superficie de 1800 m² dont 910 m² d’espace couvert et 600 m² d’espace d’exposition destiné à permettre aux clients de venir découvrir les principaux modèles de la gamme de camions Mercedes-Benz qui terminera l’année à la première place du marché des poids lourds en Tunisie pour l’année 2017.

agency_press_tunis

Outre l’objectif de se rapprocher de sa clientèle en décloisonnant son offre au-delà du grand Tunis, Le Moteur entend démontrer qu’elle est à l’écoute des attentes spécifiques de ses partenaires professionnels en leur fournissant une assistance technique 7J/7 et 24h/24 à travers son atelier mobile.

« Cette nouvelle ouverture est un message fort de la part de notre société, d’abord par rapport à la très dynamique ville de Sousse qui abrite notre usine ICAR, ensuite à tous nos clients du Sahel, du centre et du sud de la Tunisie pour leur confirmer notre engagement à leur fournir une couverture optimale et des prestations qu’ils sont en droit d’attendre d’une marque aussi prestigieuse que Mercedes-Benz et particulièrement en matière de disponibilité de pièces de rechange d’origine » a déclaré M. Lassaâd Ben Ammar, Directeur Général de la société Le Moteur, à l’occasion de l’inauguration du nouvel espace, rappelant également que la société était certifiée ISO 9001 pour son management de la qualité.

Lassad Ben AMMAR

Ce développement, qui s’inscrit dans le cadre d’un plan de développement sur la période 2017-2022, est accompagné par la mise en place d’une politique de formation visant à assurer une montée en compétences des équipes vente et après-vente des partenaires de la marque ainsi que l’amélioration de la qualité de services (interventions, contrats de service, disponibilité de pièces de rechange) et ce dans l’objectif d’offrir un service à la hauteur des attentes des clients et des marques représentées par société Le Moteur.

Il est à rappeler qu’il s’agit en réalité d’une deuxième implantation pour Le Moteur à Sousse étant donné qu’elle dispose déjà d’un showroom Tata (marque qu’elle représente également) et qui est situé sur le même site. D’autres ouvertures sont prévues à Bizerte d’ici la fin de l’année puis à Gabès, Gafsa et Jendouba en 2018.

En termes d’offres produits, Mercedes-Benz Trucks dispose sur le marché tunisien d’une gamme de véhicules particulièrement concurrentiels et  économiques grâce à des moteurs qui permettent de réduire la consommation de carburant de 5 % à 10% par rapport à d’autres marques.

« Il n’est pas inutile de souligner que côté sécurité, les camions Mercedes sont équipés du système de freinage Telligent® qui permet au conducteur d’avoir plus de contrôle sur le véhicule, quel que soit le domaine d’exploitation. Le poste de pilotage affiche une ergonomie totale avec des commandes placées à portée de main du conducteur lui offrant ainsi des conditions de travail optimales » a souligné de son côté M. Mohamed Messaoudi, Directeur Commercial de V.I Mercedes-Benz, qui a rappelé également « les intervalles de maintenance espacés par rapport à la moyenne permettant un gain de 40 à 50% sur le nombre d’entretiens par rapport à d’autres marques », ce qui permet une meilleure compétitivité pour les entreprises utilisatrices des camions de la marque.

Point de presse Huawei by Markédia

En marge du Huawei Broader Way Forum qui s’est déroulé aujourd’hui à Hammamet, l’agence Markédia, chargée du volet médiatisation de l’événement, a été chargée par la société Huawei d’organiser un point de presse informel en présence de M. (Saeed) Xia Guohuan, directeur général de Huawei Tunisie, qui a exposé la stratégie globale de la marque ainsi que sa place sur le marché tunisien 10 ans après son implantation.

L’événement a été couvert par la presse spécialisée en digital et TIC invitée spécifiquement pour l’événement.

Cliquer sur le média de votre choix pour lire quelques-unes des retombées presse: THD Tekiano Ozap TV IlBoursa Tuniscope Tuitec

Markédia chargée de la conférence de presse de la FTAV

La Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV) a confié à l’agence Markédia l’organisation d’une conférence de presse urgente à Tunis afin d’annoncer à l’opinion publique sa décision de porter plainte contre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Cette conférence a été couverte par les principaux médias tunisiens: TV, radios, presse écrite et électroniques ainsi que plusieurs agences de presse.

Cliquer sur le média de votre choix pour lire quelques-unes des retombées dans la presse tunisienne: Nessma TV  Radio Mosaïque FM Mosaïque FM Vidéo

Le CJD déplore une absence de vision stratégique de la loi de finances 2018

PR Tunis, le 25 octobre 2017 – Le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) a étudié avec beaucoup d’intérêt le projet de la loi de finances pour l’année 2018 et a mis en place une commission en vue de formuler ses recommandations à l’égard des instances compétentes et notamment le pouvoir législatif à travers la commission Finance à qui il exposera et rendra son rapport lors de son audition. A cet effet, le CJD a constaté que le projet de la loi de finances 2018 a été élaboré sur la base d’une approche axée principalement sur le recouvrement des impôts et taxes auprès du contribuable, visant essentiellement l’équilibre des finances publiques au dépend de l’investissement et de la croissance.

Le CJD alerte des conséquences négatives de l’adoption de certains articles de ce projet de loi sur l’investissement et donc sur la croissance et la création de l’emploi qui découle de :

  • Une absence de vision stratégique à long terme lors de l’élaboration de la loi de finances 2018 et un manque de cohérence avec les réformes à mener et globalement des 5 axes du plan de développement 2016-2020 élaboré.
  • Une instabilité fiscale avec la mise en place de nouvelles mesures, de nouveaux impôts et taxes d’une année à une autre donnant lieu à un manque de visibilité pour les investisseurs nationaux et étrangers faussant toute prévision à court et moyen terme.
  • Une aggravation de la pression fiscale par l’augmentation de plusieurs impôts et taxes et qui la fera passer de 20.7% en 2016 à 22% en 2018 avec un impact négatif direct sur l’investissement et le réinvestissement et qui entrave l’entreprenariat et l’initiative privée.
  • Absence de mesures concrètes contre l’évasion fiscale, la lutte contre l’économie parallèle et la lutte contre la corruption, ce projet continue à pénaliser l’entreprise transparente, épargner les évadés fiscaux et favoriser la corruption.
  • Absence d’évaluation claire et transparente de certaines mesures adoptées dans la loi de finances 2017 et leurs applications : décaissement du fonds pour le financement de la PME, du fonds de restructuration des entreprises en difficulté, impact des mesures conjoncturelles adoptées…
  • L’augmentation des taux de TVA et l’élargissement de l’assiette de son application est de nature à aggraver le taux d’inflation qui a déjà atteint 5.7% en 2017, son taux le plus élevé depuis 2015.

Le CJD exprime la nécessité que la loi de finances 2018 soit basée sur l’adéquation entre, d’une part, les mesures encourageant l’investissement et la croissance économique par un allégement de la pression fiscale sur l’entreprise transparente et du contribuable en général, l’élargissement de la base des recettes fiscales par des mesures plus rigoureuses de lutte contre l’évasion fiscale et l’économie informelle, d’autre part par la revue des équilibres budgétaires de l’Etat par la rationalisation du poste de dépenses et l’adaptation des recettes (essentiellement fiscales) en conséquence.

Le CJD appelle le pouvoir législatif et notamment la commission Finances à l’ARP à prendre ses responsabilités avant l’adoption finale de la loi, par une revue approfondie de certains articles qui sont à l’encontre de la relance, de l’investissement et de la croissance économique.

Le nouveau magazine “Sayarti” publié par Markédia

Le dernier numéro du magazine spécialisé dans l’automobile “Sayarti” est paru. Publié par l’agence Markédia, ce 28e numéro consacre un spécial pick-up avec une présentation des principaux modèles disponibles sur le marché tunisien ainsi que des principales nouveautés internationales sur ce segment.

ATL certifiée au standard MSI 20000® par SGS

Tunis, le 24 octobre 2017– ATL annonce officiellement sa conformité au standard MSI 20000®. C’est à la suite d’une longue et rigoureuse évaluation, strictement encadrée par les équipes de SGS, que l’Arab Tunisian Lease s’est vue remettre les rapports et certificat de conformité. Un diagnostic complet et approfondi, mettant en exergue, entre autres, des niveaux de risques opérationnels maitrisés et des indices de couverture en adéquation avec les référents sectoriels internationaux. L’établissement affiche, par ailleurs, des indicateurs de rentabilité satisfaisants, à la fois en matière de marge d’intérêt et de produit net de leasing. Des performances qui s’inscrivent sur des tendances favorables sur l’ensemble des derniers exercices.

number_one_PR_tunisia

SGS est le leader mondial des métiers de la certification, de l’inspection, de la vérification et de l’analyse. Présent dans 140 pays, SGS compte plus de 92000 employés à travers le monde et un réseau de près de 3000 bureaux et laboratoires. Avec 6 Milliards de $ de CA en 2016, la multinationale SGS fait partie du TOP 10 des sociétés cotées sur la Bourse de Genève.

L’organisme SGS est présent en Tunisie depuis 1970, avec 7 agences réparties sur l’ensemble du territoire.

MSI 20000® est une norme internationale dont le cahier des charges donne les exigences requises à la qualité financière des entités économiques, selon leur secteur d’activité. La démarche mathématique et scientifique, des modèles de mesure, en fait un des indicateurs les plus précis et les plus aboutis. L’application des procédures et du protocole d’évaluation, par un organisme de certification indépendant et agréé, est gage de fiabilité et de reconnaissance à l’échelle internationale.

L’Organisation suisse MSI® est en charge de l’actualisation et de la régulation du référentiel MSI 20000®.

 

Italcar ouvre une nouvelle agence à Bizerte

Tunis, le 5 octobre 2017- Italcar, concessionnaire en Tunisie du groupe automobile FCA (Fiat, Fiat Professional, Alfa Romeo, Jeep, Lancia et Iveco), a inauguré aujourd’hui à Bizerte sa nouvelle agence « L’Expert Automobile ».

Le coup d’envoi des activités de cette agence a été symboliquement donné par M. Kaïs Krima, directeur général d’Italcar, et M. Issam Abderrazek, gérant de la société « L’Expert Automobile ».

PR_agency_tunis

Situé à Hafer Moher, à la sortie de la ville km3 sur la route de Menzel Bourguiba, la nouvelle agence couvre 3000 m² et dispose d’un showroom, d’un atelier de carrosserie et de peinture, d’un atelier mécanique et de service rapide ainsi que d’un magasin de pièces de rechanges d’origine.

Lors de la cérémonie d’inauguration, M. Kaïs Krima a déclaré : « Italcar poursuit sa stratégie d’extension dans les régions du pays afin de se rapprocher autant que possible de sa clientèle dont le nombre ne cesse de croître. La proximité avec nos clients marque notre engagement indéfectible en matière de qualité de services et notamment pour ce qui concerne l’après-vente ».

relations_presse_tunis

M. Krima a également évoqué l’extension de la gamme Fiat avec la nouvelle Tipo 5 portes et 4 portes. La marque Fiat professionnal sera complétée pour sa part par le pick-up Full-Back tandis que pour Alfa Romeo, ce sont deux modèles qui seront bientôt disponibles sur le marché tunisien : le SUV Stelvio et la Giulia venant compléter la Giulietta et la Mito. Pour la marque Iveco, une nouvelle gamme moyenne Eurocargo est également prévue.

PR_tunisia

De son côté, M. Issam Abderrazek s’est dit « honoré par la confiance et le partenariat signés avec un concessionnaire aussi prestigieux qu’Italcar, ajoutant que la nouvelle agence avait permis la création d’une quinzaine de postes d’emplois, assurant que les prestations offertes seront aux parfaites normes du groupe Fiat ».

En effet, « L’Expert Automobile » proposera des services établis selon les procédures en vigueur telles qu’énoncées par le groupe FCA et son représentant tunisien Italcar.

De son côté, le directeur Après-vente, Logistique et Réseau d’Italcar, M. Mohamed Annabi, a souligné qu’il s’agit de la 14e agence Italcar en Tunisie et qu’au mois de novembre, la prochaine cérémonie d’inauguration est prévue à Fouchana pour l’ouverture de l’atelier agréé Iveco, tandis que d’autres projets sont prévus pour 2018.

Exemples de retombées de presse:

Magazine Sayarti       Site Il Boursa    Site BusinessNews  Magazine Leaders   Site Automobile.tn

 

Markédia édite le nouveau magazine de Tunisair Express

Le nouveau numéro du magazine Alyssa, magazine de bord de la compagnie aérienne Tunisair Express, édité par l’agence Markédia, comprend un dossier sur la région du Kef avec des sujets originaux qui nous invitent cet automne à découvrir des vestiges archéologiques peu connus, à savoir les thermes romains qui se situent dans la vieille ville du Kef.

Ensuite, c’est une balade à Kalaat Senane, qui abrite la fameuse Table de Jugurtha, vers laquelle nous emmène le magazine à l’occasion de la présentation de la candidature de ce site en tant que Patrimoine mondial de l’Unesco.

Puis c’est au tour du site archéologique d’Althiburos d’être dévoilé grâce à un reportage très complet proposé par le magazine.

Alyssa N°41- Automne 2017- Disponible gratuitement dans les avions de Tunisair Express et au niveau des box d’enregistrement des vols domestiques à l’aéroport Tunis-Carthage et Djerba-Zarzis.

La FTAV fait son bilan 2016 et annonce d’importantes décisions pour 2017

Tunis, le 3 avril 2017- La Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV) a tenu le 1er avril 2017 à Tunis son assemblée générale ordinaire pour l’année 2016 en présence d’un grand nombre d’agents de voyage venus des 4 coins de la Tunisie pour assister à cet événement annuel très important pour toute la profession.

Dans son allocution d’ouverture, M. Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV, a rappelé combien l’année écoulée avait été difficile pour le tourisme tunisien eu égard aux conséquences des événements de 2015 qui ont lourdement impacté le secteur. Il a également appelé tous les présents à l’unité et à « ne pas céder aux sirènes de certaines parties qui murmurent des mots doux à l’oreille des agences de voyages actuellement », la FTAV étant « le seul syndicat patronal sur lequel les agences de voyages peuvent s’appuyer en toutes circonstances » a-t-il souligné avec insistance.

Les rapports moral et financier de l’année 2016 ont été approuvés à l’unanimité par l’assemblée après des débats intenses mais conviviaux. Avant cela, les principales réalisations à mettre à l’actif de la FTAV ont été passées en revue dont on citera principalement l’assemblée générale de l’ECTAA (Confédération européenne des associations d’agences de voyages et de tour-opérateurs) qui s’était tenue pour la première fois en Tunisie à l’initiative de la FTAV (décembre 2016).

Ce sont également les travaux des commissions sectorielles et des fédérations régionales qui ont été mis en exergue pour les nombreux dossiers qui ont été traités en rapport avec le tourisme médical (nouvelle commission créée en 2016), le transport terrestre, l’outgoing, le transport aérien, le Mice (tourisme d’affaires et de congrès) ou encore la Omra.

Grandes orientations pour l’année 2017

L’assemblée générale ordinaire de la FTAV avait inscrit plusieurs points à son ordre du jour concernant l’année 2017. Il s’agit tout d’abord de la convocation à une assemblée générale élective dès que possible pour élire un nouveau bureau. L’actuel président, M. Mohamed Ali Toumi, a en effet tenu à saisir l’occasion de l’assemblée générale pour annoncer officiellement à ses pairs son retrait de la présidence de la FTAV : « j’ai choisi d’entamer une carrière politique, je me mets donc en retrait de la fédération à compter du 2 avril 2017 » a-t-il déclaré tout en soulignant que le conseil d’administration continuera de gérer les affaires courantes jusqu’à la tenue des élections.

« Depuis notre arrivée à la tête de la FTAV en 2011, nous avons œuvré afin de donner une autre dimension à notre syndicat qui, aujourd’hui, jouit du respect qui lui est dû dans toutes les instances, compte désormais 19 salariés (contre 3 en 2011) et dont les résultats financiers sont largement positifs grâce au travail réalisé durant nos deux mandats » a dit M. Toumi qui a lancé un vibrant appel afin de continuer le travail accompli et de préserver les emplois de cadres qui ont été créés que ce soit au siège de la FTAV ou dans les régions.

L’autre point à l’ordre du jour a porté sur la nécessité ou pas pour la FTAV de participer avec un stand à un salon de tourisme organisé par une société privée et qui doit avoir lieu dans les prochains jours à la foire du Kram. Le conseil d’administration de la FTAV s’étant déjà prononcé contre une participation à l’édition 2017, la décision a été approuvée et soutenue à l’unanimité par l’assemblée générale qui a confirmé que cette manifestation n’était plus en phase avec les attentes des agences de voyage et que ces dernières n’étaient plus disposées à continuer à y faire de la figuration en l’absence du moindre retour sur investissement, que ce soit en termes commerciaux ou d’image. L’assemblée a également déploré « le chantage puis les attaques subis par la FTAV et les insinuations sournoises dont elle a fait l’objet ».

La FTAV tient à rappeler qu’elle avait, ces dernières années, « soutenu indéfectiblement la tenue de cet événement en y occupant un stand de 225m² et en y créant plusieurs événements afin de contribuer à sa réussite en dépit d’une organisation artisanale et de lacunes organisationnelles intolérables ».

Sur un tout autre plan, la FTAV a annoncé avoir engagé un cabinet spécialisé chargé de d’élaborer un projet de nouveau cahier de charges régissant la profession d’agent de voyage afin de moderniser le métier et le placer en phase avec l’évolution du secteur tant à l’échelle nationale qu’internationale. Ce projet, lorsqu’il sera achevé, sera soumis au ministère du Tourisme et de l’Artisanat pour approbation et à l’ARP pour en modifier les lois fondamentales.

Il est à noter que la profession d’agent de voyage demeure encore régie par un décret-loi datant de l’année 1973 considéré comme n’étant plus compatible avec la réalité du secteur du tourisme en général et des agences de voyage en particulier.

Le cabinet mandaté par la FTAV poursuit actuellement son travail d’enquête dans toutes les régions du pays.

 

MARKEDIA: agence PR de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV)

contact@markedia.com.tn

 

 

Le groupe automobile BAIC annonce son introduction sur le marché tunisien à travers son partenaire TransVet

Communiqué de presse à usage exclusif en Tunisie : © Markédia/TransVet

Tunis, le 22 décembre 2016- BAIC Automotive Group,  entreprise chinoise classée dans le top 5 du secteur de la construction automobile et de camions, annonce son arrivée sur le marché tunisien à travers son partenaire local, la société TransVet, issue d’un partenariat entre le Groupe DOGHRI et le Groupe MOKADEM.

Après obtention des agréments en vigueur auprès du ministère du Commerce, ainsi que des homologations nécessaires délivrées par l’Agence Technique des Transports Terrestres (ATTT), le groupe BAIC lance officiellement sa gamme de véhicules sur le marché tunisien.

Pour démarrer ses activités en Tunisie, BAIC a sélectionné dans sa vaste gamme de véhicules trois modèles pour répondre aux attentes spécifiques du consommateur tunisien. Il s’agit de deux SUV, la KENBO S2 et la KENBO S3, et très prochainement de la KENBO S6.

BAIC dispose en effet d’une gamme parmi les plus diversifiées, allant des automobiles de tourisme en passant par les véhicules utilitaires, agricoles et militaires certifiés aux normes européennes.

« Nous représentons en Tunisie une marque qui a fait ses preuves à l’international en termes de fiabilité incontestable et de sérieux. Les modèles de SUV que nous nous apprêtons à commercialiser vont sans aucun doute séduire nos clients grâce aux innovations dont ils disposent, mais aussi grâce à leur praticité et leur efficacité qui constituent l’ADN de la marque » a déclaré M. Jamel Mokadem, Directeur Général de TransVet, concessionnaire officiel de BAIC en Tunisie.

« Tous les véhicules de la marque BAIC seront proposés dans leur version la plus complète et la  plus compétitive du segment et bénéficieront d’une garantie de 4 ans (ou 100.000 km), ce qui constitue un gage de confiance à même de rassurer nos clients » a par ailleurs ajouté M. Mokadem.

Le premier showroom de la Marque s’est établi en plein cœur de Tunis sur l’avenue Kheïreddine Pacha. « Nous tenons à souligner que TransVet garantit un service après-vente selon les standards les plus exigeants. Ce SAV sera assuré sur un autre site de 3000 m² situé à Mégrine (qui constituera également notre centre de livraison). Le personnel y a été formé aux normes du Groupe BAIC et dispose des compétences requises sur le plan technique et technologique pour l’entretien et la réparation des véhicules KENBO avec l’assurance de disponibilité des pièces de rechanges de manière continue et régulière » a précisé le Directeur Général de TransVet.

 KENBO S2 : principales caractéristiques

SUV compact alliant esprit sportif baroudeur et maniabilité d’une citadine avec l’ergonomie d’un monospace. Moteur 4 cylindres 1,5L essence (puissance fiscale : 7 CV).

La KENBO S2 dispose d’une panoplie d’équipements de série tels les sièges en cuir, le toit panoramique ouvrant, le radar et la caméra de recul ou encore une boussole et un indicateur d’altitude et de pression atmosphérique. A noter également la disponibilité à bord d’un système multimédia avec écran tactile 7’’, de commande audio au volant, du Bluetooth, USB, carte SD, rétroviseur électrique… et bien-sûr la climatisation de série, les vitres électriques à l’avant et à l’arrière, la banquette arrière rabattable, la prise 12 V…

La KENBO S2 est disponible dans sa version confort en plusieurs teintes : rouge, blanc, gris foncé et vert. Elle est proposée actuellement à 38.900 DT TTC.

KENBO S3 : principales caractéristiques

Plus grande de 17 cm par rapport à la S2, la KENBO S3 est un SUV qui se veut fonctionnel et utile grâce à l’espace ergonomique qu’il offre pour des usages multiples, familial ou professionnel, et notamment pour le secteur touristique. Moteur 4 cylindres 1,5 L essence (puissance fiscale de 7 CV).

La KENBO S3 dispose de toute la panoplie d’équipements de sécurité requis : ABS, EBD, EPS, airbags conducteur et passager… A bord de la KENBO S3 le conducteur bénéficie de la direction assistée, du volant réglable en hauteur, du radar et de la caméra de recul ou encore d’une boussole et d’un indicateur d’altitude et de pression atmosphérique. La KENBO S3 se différencie par ses trois rangées de sièges en cuir, son écran tactile 8’’, une multitude d’espace de rangements…et bien-sûr la climatisation automatique.

agence_communication_tunis

La KENBO S3 est disponible dans sa version confort en plusieurs coloris : blanc, gris foncé et vert. Elle est proposée actuellement à 41.900 DT TTC.

 A propos de TransVet

 Issue d’un partenariat entre le Groupe DOGHRI et le Groupe MOKADEM, la société TransVet est le concessionnaire officiel du groupe automobile chinois BAIC en Tunisie. Les véhicules de la marque sont exposés au showroom de 450 m² situé sur l’avenue Kheïreddine Pacha à Tunis. L’ouverture progressive d’autres agences est par ailleurs programmée à partir de l’année 2017.

A propos du Groupe BAIC

Grâce à ses 58 ans d’expertise dans le secteur de l’industrie automobile, BAIC est devenue l’un des plus importants groupes automobiles en Chine. Si sa direction centrale se situe à Pékin, son centre de design est basé, lui, à Turin en Italie. Quant à ses usines de productions, elles sont réparties sur toute la Chine et emploient plus de 130 000 personnes.

En moins de 20 ans le groupe BAIC a suscité l’intérêt du public grâce à la valeur perçue de ses véhicules. Ses produits sont exportés vers plus de 20 pays ou régions à travers l’Europe, l’Amérique du Nord, Amérique du Sud, Australie, Afrique, Moyen-Orient, Asie du Sud-est et désormais en Tunisie.

La fiabilité des véhicules produits par le Groupe BAIC se traduit par les nombreux partenariats passés avec des firmes internationales telles que SAAB en Suède ou encore Daimler AG (maison-mère de Mercedes).

En effet, une joint-venture a uni BAIC Groupe et Chongqing Yinxiang Industry Group (l’un des principaux groupes de l’industrie à Chongqing), donnant naissance à la filiale « BAIC YinXiang », basée sur la plate-forme technologique brevetée suédoise SAAB ayant ainsi l’accès à sa technologie, à ses outillages et au savoir-faire de ses équipes.

Une deuxième joint-venture a lié BAIC Groupe avec le constructeur allemand Daimler AG permettant la commercialisation sur le marché chinois des Mercedes-Benz Classe C et Classe E et a donné lieu à la production de voitures de tourisme Mercedes-Benz depuis 2005 et des moteurs depuis 2013.

Le Groupe, qui a produit 2.401.000 véhicules en 2014, a réalisé 46.09 milliards de dollars de chiffre d’affaires, se classant à la 5e place des constructeurs automobile chinois.

BAIC Groupe s’est engagé à devenir un créateur de tendance, pas seulement en termes de conception automobile, mais également en proposant un style de vie dynamique, élégant et raffiné.

Usage presse exclusif Tunisie : © Markédia/TransVet

EO Data Center annonce sa certification ISO 27 001 et son nouveau partenariat avec Hexatrust

Tunis, le 16 décembre 2016– EO, Data Center leader sur le marché de l’hébergement en Tunisie, annonce avoir signé un accord de partenariat avec Hexatrust, acteur majeur de la sécurité des systèmes d’information.

A travers cet accord, EO consolide son écosystème afin d’assurer à ses clients des conditions de sécurité renforcées en matière de cyber sécurité et de confiance numérique.

Monsieur Souheil Ben Salem, Directeur Général de EO, a déclaré : « en nouant un partenariat avec Hexatrust, le nec plus ultra des acteurs de la sécurité d’information, nous voulons démontrer que les partenariats verticaux que nous signons ont pour ambition de créer un écosystème de fiabilité et de compétences à même de rassurer nos clients et partenaires ».

Deux ans après sa création, le Data Center EO se prévaut d’être devenu le leader national en matière d’hébergement avec comme clients plus de 8 institutions financières, des hébergeurs web, des radios, des TV et également la plateforme de portabilité des numéros des 3 opérateurs de télécommunications comme principales réalisations.

Plus encore, EO a également obtenu la certification selon la norme ISO 27 001 comme matérialisation de sa quête de l’excellence. Cette norme porte sur le management de la sécurité des informations, notamment les données financières, les documents soumis à la propriété intellectuelle, les informations à caractère personnel ou les données qui sont confiées par des tiers.

Forte aujourd’hui de ses 15 collaborateurs, EO Data Center demeure fidèle à ses valeurs et ses objectifs annoncés lors de son lancement, à savoir la fiabilité et la confiance pour accompagner les entreprises ayant choisi de sauter allègrement dans la transformation digitale dans le cloud, le big data et dans toutes les révolutions numériques que le monde traverse actuellement et qui exige beaucoup de rigueur et de minutie.

« La transformation digitale représente finalement une véritable opportunité pour la DSI : celle de ne plus être perçue comme un centre de coûts mais bien un centre de valeur » a ajouté le Directeur Général de EO Data Center.

Congrès de l’ECTAA: l’agence MARKEDIA chargée par la FTAV de la médiatisation de l’événement

A l’invitation de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), l’ECTAA (Confédération européenne des associations d’agences de voyages et de tour-opérateurs) a tenu son assemblée générale en Tunisie les 1er et 2 décembre 2016. Cette rencontre, qui s’est déroulée à Gammarth, a enregistré la participation de représentants de 23 nationalités différentes.

Eu égard à l’importance de cet événement dans un contexte touristique très difficile en Tunisie, et afin de mettre en place tous les atouts de la réussite de l’événement sur le plan de sa médiatisation, la FTAV a confié à l’agence MARKEDIA l’organisation d’une conférence de presse à la clôture des travaux de l’ECTAA, conférence qui a été marquée par la présence du président de la FTAV, M. Mohamed Ali Toumi (photo ci-dessus), mais également de la présidente et du secrétaire général de la Confédération européenne.

Plusieurs dizaines de médias ont assuré la couverture de cet événement (radios, TV, presse écrite, web, agences de presse tunisiennes et étrangères accréditées en Tunisie…).

Exemple de compte-rendu média de l’événement.

Vue de la conférence de presse

Vue de la conférence de presse

ftav-ectaa-la-presse-04-12-16

L’événement a fait la Une du journal La Presse, premier quotidien d’information d’expression française en Tunisie.

Congrès du CJD en présence du Chef du Gouvernement : Markédia en charge de la médiatisation

A l’occasion de son 11e congrès, le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprises (CJD) a invité le Chef du Gouvernement, M. Youssef Chahed, qui a présidé l’ouverture des travaux.

La médiatisation de l’événement a été confiée à l’agence Markédia qui a invité les principaux médias de la place, TV, radios, presse écrite, électronique, agences de presse… à venir couvrir cet événement d’envergure au cours duquel politiciens, économistes, entrepreneurs, philosophes, sociologues, hommes de culture, ont fait le tour de ces questions dans un lieu mythique, le Musée du Bardo, un des joyaux de notre patrimoine tunisien, rempli d’Histoire, qui nous rappelle la grandeur de notre civilisation.

Mme Wafa Laamiri, présidente du CJD, sollicitée par les médias.

Mme Wafa Laamiri, présidente du CJD, sollicitée par les médias.

La conférence du CJD s'est déroulée au Musée du Bardo.

La conférence du CJD s’est déroulée au Musée du Bardo.

L’ECTAA tient son assemblée générale en Tunisie à l’initiative de la FTAV

Tunis, le 2 décembre 2016– A l’invitation de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), l’ECTAA (Confédération européenne des associations d’agences de voyages et de tour-opérateurs) a tenu son assemblée générale en Tunisie les 1er et 2 décembre 2016. Cette rencontre, qui s’est déroulée à Gammarth, a enregistré la participation de représentants de 23 nationalités différentes.

Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV, a expliqué, lors d’une conférence de presse organisée à la clôture des travaux, que « le choix de la Tunisie par l’ECTAA résultait d’un travail de longue haleine qui a duré presque deux ans et qui, malgré des négociations difficiles avec certains membres ayant opposé leur veto, a fini par aboutir favorablement».

Mme Merike Hallik, présidente de l’ECTAA, a déclaré pour sa part : « nous sommes venus pour débattre certes de nos préoccupations professionnelles dans le domaine du voyage ou encore de la protection du consommateur, mais avant tout pour soutenir la Tunisie et nous espérons que les restrictions de voyage qui sont imposées par certains pays à son égard seront bientôt levées ».

De son côté, M. Michel de Blust, secrétaire général de l’ECTAA, a regretté la position de certains pays qui maintiennent des avis négatifs concernant les voyages en Tunisie. « Dans 4 ou 5 pays européens, la Tunisie est encore victime de ce principe de précaution tyrannique » a-t-il affirmé, ajoutant : « il est temps de réfléchir à relancer la destination tunisienne ».

L’ECTAA est un groupement professionnel d’associations nationales d’agences de voyages et de tour-opérateurs. Elle coopère activement avec les institutions de l’Union européenne et des organisations internationales pour qui elle est un partenaire de consultations très estimé sur toute la politique qui impacte l’activité touristique. Fondée en 1961, elle compte les associations nationales d’agences de voyages et de voyagistes des 28 Etats membres de l’UE ainsi que de la Suisse et des pays candidats à l’UE, mais aussi de 3 membres affiliés, dont la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et ce depuis le mois de mai 2015.

Pour M. Mohamed Ali Toumi, le nouvel objectif est désormais de faire de la Tunisie, la « destination préférée de l’ECTAA » en 2019 (ECTAA Preffered Destination). En effet, chaque année, une destination touristique est mise en valeur et soutenue par l’ECTAA qui assure sa promotion auprès de ses membres lui apportant une valeur ajoutée. En 2016, la Slovénie a été choisie pour être la « destination préférée de l’ECTAA » tandis qu’en 2017, ce sera la région du centre du Portugal (Coimbra).

« Nous sommes officiellement candidats pour que la Tunisie soit la « destination préférée de l’ECTAA » a déclaré le président de la FTAV. « Nous travaillerons désormais sur cet objectif car nous sommes convaincus et persuadés du rôle fondamental que joue l’ECTAA dans les sphères professionnelles du voyage en Europe ».

 

###

Fin

Toyota lance officiellement l’Aygo en Tunisie sous le régime de la « voiture populaire »

Tunis, le 30 novembre 2016- La Toyota AYGO est arrivée en Tunisie dans le réseau de BSB SA, concessionnaire de la marque automobile japonaise. Ce modèle va être commercialisé sous le régime de la « voiture populaire ». A cette occasion, une grande réception a été organisée aujourd’hui au showroom de la marque en présence de M. Moez Belkhiria, Directeur Général de BSB Toyota, et de M. Nagata Koji, Directeur Général de Toyota pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord, ainsi que des partenaires et clients de la marque.

La  Toyota AYGO y était présentée avec toute sa vigueur de voiture énergique et sa calandre toute particulière en X. Avec son look joueur et son toit à double bossage, le véhicule décline une multitude de personnalités à adapter selon son envie. Par exemple, il sera possible de choisir une couleur métallisée attractive pour son AYGO en optant pour un beau Bleu Cyan, un joli Noir avec un X  frontal gris argenté, un Bleu Océan sobre et distingué, un Blanc pur raffiné, un Gris titane, un Gris éclipse ou encore un Rouge chilien qui dégage beaucoup de passion.

Dans ce contexte, M. Moez Belkhiria a mis en exergue, lors de la cérémonie de lancement, certaines parmi les caractéristiques de l’AYGO : « la particularité de ce modèle réside dans la possibilité de l’adapter au goût de chacun grâce aux nombreuses options de personnalisation comme par exemple choisir la couleur du toit, l’insert des pare-chocs arrières, les extensions latérales ou encore l’intérieur ».

L’AYGO est dotée d’un moteur essence 3 cylindres de 4 CV fiscaux (998 cm3 de cylindrée), 1.0 litre VVT-i. Tout en restant l’un des moteurs les plus légers de sa catégorie, il allie de remarquables performances à une faible consommation. La puissance de 69 ch. din de l’AYGO est parfaite pour cette citadine, lui permettant de se faufiler en ville, mais aussi de filer sur autoroute.

Le modèle est disponible en version 5 portes et se distingue par sa sobriété exceptionnelle en matière de consommation de carburant avec seulement 3,8L/100 km sur route et 5L/100 km en cycle urbain, soit 4,1L/100 km en cycle mixte.

L’AYGO est une voiture qui ne ressemble à aucune autre. Compacte, elle emmènera confortablement à son bord ses passagers partout grâce à son agilité.

En effet, les ingénieurs de Toyota ont fait des merveilles. Extérieur compact, intérieur étonnement spacieux grâce à un agencement ingénieux, l’AYGO accueille confortablement 4 personnes. Sa nouvelle suspension offre une conduite encore plus souple. Avec un rayon de braquage de seulement 4,8 mètres, aucune route n’est trop étroite, aucun virage n’est trop serré pour elle, l’AYGO se faufile partout.

La Toyota AYGO est bien-sûr dotée des principaux équipements de sécurité de série à savoir ABS, airbags frontaux et latéraux (conducteur et passager), anti-démarrage électronique ou encore système de fixation Isofix. Climatisation, lève-vitres électriques, rétroviseurs extérieurs à réglage électrique, éléments extérieurs couleur carrosserie, comptent également parmi les atouts dont dispose le véhicule. On notera également sa banquette arrière rabattable 50/50 en cas de besoin permettant d’agrandir l’espace du coffre.

La Toyota AYGO est disponible dans le réseau BSB Toyota à Tunis (La Marsa, La Charguia et au centre ville), à Nabeul, Sousse et à Sfax à partir de 25.570 dinars.

 

###

Fin

Italcar et Afrique Assistance signent un contrat de partenariat

Un contrat de partenariat vient d’être signé entre les sociétés Italcar, concessionnaire des marques automobiles du groupe FCA, et Afrique Assistance, compagnie d’assistance et de services faisant partie du groupe espagnol MAPFRE.

Dans le cadre des avantages accordés à ses nouveaux clients, Italcar se propose de leur offrir en effet un service d’assistance gratuit en cas de panne ou d’immobilisation de véhicule. Ce service sera assuré par la compagnie d’assistance Afrique Assistance.

« Le client est au centre de nos préoccupations. Nous adoptons, en effet, une approche d’amélioration continue des prestations que nous leur offrons et nous essayons constamment de prévoir de nouvelles solutions pour leur faire bénéficier de certains services gratuits dont ils peuvent avoir besoin grâce à notre offre Italcar Assistance » a déclaré à cette occasion M. Kaïs Krima, directeur général de la société Italcar.

Sont concernés par cette nouvelle offre toutes les marques de véhicules commercialisés par Italcar à savoir Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Jeep ainsi que les camions Iveco (jusqu’à 3,5 T).

agence_publicite_tunis_communication

Afrique Assistance interviendra et prendra en charge tout véhicule qui se trouverait en difficulté suite à un événement fortuit (panne ou accident) survenu au cours d’un voyage. La compagnie se chargera alors d’effectuer gratuitement le remorquage ou le transport du véhicule jusqu’au garage Italcar le plus proche pour effectuer les réparations nécessaires.

De son côté, M. Souheil Ben Halima, directeur général d’Afrique Assistance, a souligné : « Notre activité ne se limite pas au remorquage. La livraison de carburant et l’intervention pour réparer les pannes mécaniques simples, par exemple, ne dépassant pas 30 minutes, font aussi partie de nos tâches, soit tout service hors réparation moteur et châssis ».

Concrètement et si le véhicule fait l’objet d’une panne réparable sur place, les équipes d’Afrique Assistance se chargeront de les résoudre, notamment dans le cas d’une batterie ne disposant plus d’énergie, de panne de carburant (le véhicule sera acheminé à la station-service la plus proche), de crevaison ou encore en cas de baisse du niveau d’huile ou  pour la fourniture de liquide de refroidissement.

Il est à noter que cette offre est valable dans tout le réseau Italcar et sur tout le territoire tunisien.

QUELQUES RETOMBEES DE PRESSE

Sayarti Magazine / Tunisie Tribune / TuniMarkets / Réalités / Il Boursa / Kapitalis/ Argus Automobile/ Tunisie Auto / AfricanManager/ Leaders/ L’Economiste Maghrébin/ Espace Manager / WebManagerCenter./ Investir en Tunisie/ BusinessNews/