Articles

agence-PR-tunisie

L’agence Markédia sélectionnée pour le lancement d’une nouvelle compagnie aérienne

La nouvelle compagnie aérienne tunisienne privée Jasmin Airways a choisi l’agence Markédia pour l’annonce officielle de son lancement et ce le 5 décembre 2019 à l’hôtel Hasdrubal Thalassa Hammamet.

La dernière née des compagnies aériennes tunisiennes Jasmin Airways a obtenu son AOC (Airlines Operation Certificate) lui permettant d’entamer officiellement ses vols.

Pour le faire savoir, elle a sélectionné l’agence Markédia pour l’organisation d’un événement qui a enregistré la présence du ministre du Tourisme et du Transport, M. René Trabelsi, ainsi que du Directeur général de l’Aviation civile tunisienne, M. Habib Mekki, en présence de nombreuses personnalités du monde l’aéronautique.

hammamet-event-agency

L’agence Markédia a également été chargée de convier la presse afin de couvrir l’événement en mettant à sa disposition toutes les facilités pour maximiser la médiatisation de l’événement qui a généré plusieurs dizaines d’articles dans la presse écrite et on-line, sur les radios ainsi que lors des bulletins d’information de plusieurs chaînes TV.

Quelques exemples de retombées de presse enregistrées:

Site Destination Tunisie

BusinessNews

Assabah News

Radio Mosaique FM

Tunisie.co

L’Economiste Maghrébin

Radio Jawhara FM

Kapitalis

Webmanagercenter

Tunis Webdo 

IlBoursa

Histoires de Sfax

TourMag France 

Radio Med

agence-RP-tunis

Markédia chargée de la communication sur la Beach Party Vol. 4 de Djerba

L’hôtel Radisson Blu Palace & Thalasso Djerba a confié une nouvelle fois cette année sa communication à l’agence MARKEDIA pour son événement BeachParty vol.4, événement touristique et artistique qui s’est déroulé du 1er au 5 août à Djerba.

En tout, 25 artistes ont défilé sur scène durant les 5 journées.

MARKEDIA a été chargée de sélectionner un certain nombre de médias pour la couverture de l’événement et la mise en place de partenariats spécifiques.

Quelques-unes des retombées presse de l’événement:

Radio Mosaique FM

Site Destination Tunisie

Site Tunisie.co

Radio FG France

Site Tunisie Tribune

 

agence communique presse

PBR Rating Octroie la note de ‘’BB’’ à la commune de La Marsa

La commune de La Marsa, première collectivité locale en Tunisie à se soumettre à l’exercice de la Notation Financière, obtient la note de ‘’BB’’ avec perspective stable de l’agence de notation nationale PBR Rating.

Après plusieurs mois de diagnostic et de suivi de la situation financière, idiosyncratique de la commune ainsi que de l’ensemble des impacts environnementaux d’importance stratégique pour cette dernière, l’équipe d’évaluation a rendu son rapport et ses conclusions sur la qualité de la situation financière de La Marsa.

Ainsi, la mission de Notation a estimé que la commune jouissait d’une réelle attractivité économique et sociale sur le plan national. La Marsa dispose d’une infrastructure urbaine relativement fonctionnelle, d’une stabilité sociale et sécuritaire, d’un cadre fiscal, administratif et réglementaire conforme aux attentes en la matière et d’un environnement extra-économique attractif, justifiant un coût d’implantation économique relativement plus élevé par rapport à la moyenne du « Peer Group » national.

Pour autant et malgré cette attractivité, le tissu économique local demeure de taille relativement réduite, marqué par une importante inter-connectivité avec la région du grand Tunis, sans réel dispositif d’attractivité économique particulier toujours par rapport au « Peer Group » national.

La commune de la Marsa dispose d’une structure budgétaire lui permettant une certaine aisance et un équilibre certain en matière de structure financière qui pourrait lui assurer un bon degré de flexibilité budgétaire dans un cadre réglementaire plus favorable et dans une optique de gestion opérationnelle plus adéquate.

Ainsi, la structure budgétaire de la commune n’est pas paralysée par un volume trop important de charges de gestion incompressibles et les ressources propres (91% en 2018) lui confèrent une indépendance financière confortable.

La commune de la Marsa présente une situation budgétaire globalement satisfaisante, illustrant plus d’efficacité dans la gestion des recettes que dans celle des dépenses. Ainsi, la gestion des recettes se caractérise par une structure très saine, avec (i) une prépondérance des ressources propres par rapport aux ressources externes (9% en 2018), (ii) un endettement financier et non financier maitrisé, (iii) des taux de réalisation stables et cohérents, (iv) malgré une progression très volatiles des agrégats qui compensent le schéma de financement et (v) une diversification de ressources qui peine à être consolidée.

La gestion des dépenses présente, quant à elle, un bilan plus mitigé. En effet, la structure de dépenses se caractérise par un déséquilibre en terme de propension à la budgétisation et à la réalisation des dépenses de fonctionnement par rapport à celle des dépenses de développement (vecteur moyen de 2,30 fois, entre réalisation des dépenses de fonctionnement et réalisation des dépenses de développement). Les estimations budgétaires de 2019 prévoient des dépenses de fonctionnement à plus de 50% (54%) de l’ensemble des dépenses de la commune. La part des dépenses d’investissement pour le développement des ressources de la commune reste faible (21.4% en 2018).

La commune de la Marsa présente un mix financement largement fondé sur ses ressources propres. Sur l’ensemble des exercices budgétaires précédents, l’endettement financier de la commune est limité à un rôle de support réduit (1.4% des ressources globales en 2018). De même, le passif non financier reste maitrisé et résultant, pour sa majorité, du fonctionnement des procédures administratives relatives aux paiements des fournisseurs et aux transferts des flux financiers.

Dans le cadre de la profonde mutation (en cours) du cadre de gestion des collectivités locales tunisiennes, la mission a constaté de nombreux défis à relever à court et à moyen termes, avec notamment et entre autres : la mise à niveau du cadre comptable, les procédures et les outils de management, les mécanismes de contrôle interne, le système d’information et la restructuration de l’appui à la création de valeur économique dans la commune.

Par ailleurs, il est à rappeler que cette démarche de Notation vient consolider les efforts des responsables municipaux dans la mise en place des objectifs financiers et opérationnels des prochains exercices budgétaires en vue de conforter leur vision stratégique à moyen et long termes.

A travers cet engagement, c’est un message fort  envoyé par l’équipe municipale de La Marsa à l’ensemble de son environnement social, politique, économique et financier.

Magic Hotels & Resorts rajoute à son offre un hôtel mythique de Djerba

Magic Hotels & Resorts, chaîne hôtelière de droit tunisien et opérant sur la Tunisie, le Maroc et l’Egypte avec un total de 21 unités, annonce qu’elle vient de renforcer sa présence sur Djerba.

Depuis le 1er mai 2019, Magic Hotels & Resorts a en effet repris l’exploitation d’un hôtel mythique sur l’île, l’Ulysse Palace, qu’elle exploite désormais sous une nouvelle appellation, en l’occurrence TUI Sensimar Ulysse Palace, selon un concept défini par le leader mondial du tourisme, le groupe  TUI.

Il s’agit d’un magnifique établissement classé 5 étoiles de 259 chambres et suites situé directement en bord de mer, qui a subi au cours de l’hiver dernier d’importants travaux de rénovation pour accueillir désormais ses clients sous les formules « Adults Only » et « All inclusive » conformément aux standards du label TUI SENSIMAR. S’agissant d’un concept axé sur la quiétude et la tranquillité pour les couples ou les voyageurs individuels, les clients y sont reçus à compter de 16 ans.

L’autre grande nouveauté introduite sur cet hôtel porte sur l’inauguration d’une nouvelle piscine privative de 520 m² à laquelle ont accès les clients d’une vingtaine de chambres à partir de leur balcon dans un cadre idyllique de quiétude.

La restauration de qualité faisant également partie des fondamentaux de la chaîne, le  TUI SENSIMAR Ulysse Palace dispose de deux restaurants à la carte, « Neptune » et « El Malouf », d’un restaurant-buffet « Kalypso » avec show-cooking (cuisson à la minute), de 4 bars et d’un café maure « Sidi Bousaid ».

Sans oublier le très beau centre de thalassothérapie dont la gestion est assurée par l’hôtel en propre dans les règles qu’exige cette activité très spécifique (avec un médecin chef de centre et deux autres médecins spécialisés dans la thalasso, aux cotés d’un personnel formé aux attentes et aux besoins des curistes).

«Djerba est la première destination tunisienne en termes de nuitées et c’est pour répondre à la demande de nos partenaires étrangers que nous avons décidé d’augmenter nos capacités sur l’ile pour les porter à 7 établissements cet été, 5 d’entre-eux étant exploités sous l’un de nos brands et deux autres gérés dans le cadre de notre partenariat avec l’agence Voyages 2000», a déclaré M. Mossaab Battikh, président directeur général de la chaîne.

La diversité des concepts proposés à Djerba par Magic Hotels & Resorts permet de répondre aux attentes de différentes catégories de clientèle : Adults Only et All Inclusive pour les hôtels 5 étoiles TUI SENSIMAR Ulysse Palace et TUI BLUE Palm Beach Palace, club vacances famille avec beaucoup d’animation et installations pour enfants pour les hôtels 4 étoiles Club Marmara Djerba Mare et Club Marmara Palm Beach Club, ou encore club familial en Ultra All Inclusive pour l’hôtel TUI MAGIC LIFE Penelope Beach (4 étoiles également).

Magic Hotels & Resorts souligne que ses établissements sont ouverts à toutes les nationalités, y compris tunisiennes et algériennes. «Nous leur serons toujours reconnaissants puisque durant les années difficiles, c’est la clientèle qui a continué à nous faire confiance» a indiqué pour sa part Mme Inès Daly, directrice commerciale de la chaîne, soulignant cependant la nécessité de devoir réserver plusieurs mois à l’avance « voir même en janvier ou février » pour avoir la garantie de trouver de la disponibilité en été dans les clubs familles.

Magic Hotels & Resorts  dispose actuellement de 21 hôtels en exploitation dont 16 en Tunisie, 2 en Egypte et 2 autres au Maroc. L’entreprise accorde une importance stratégique à son capital humain avec un intérêt tout particulier à ses collaborateurs locaux et notamment ceux originaires de l’île de Djerba.

Ses activités ont démarré en 1997 avec la prise en gestion de deux hôtels à Hammamet sous le label Magic Life avant que celui-ci n’intègre le groupe TUI en 2004. En 2010 a été créée la société Magic Hotels & Resorts afin de pouvoir proposer un plus large éventail de produits et de brands sur la Tunisie d’abord mais aussi sur les deux autres destinations touristiques phares d’Afrique du nord, à savoir le Maroc et l’Egypte.

Contact presse: Markédia Tél 70 820 333 – contact@markedia.com.tn